Hub « Transition numérique au service de l’humain »

  • concevoir un monde numérique impliquant les sciences humaines et sociales ;
  • créer des concepts innovants pour maîtriser la complexité ;
  • développer des technologies disruptives pour une société en transition.

Le monde numérique est amené à occuper une place toujours plus importante dans les décennies à venir. Il va affecter en profondeur la vie sociale et individuelle, le monde économique et la santé. En réponse à une attente croissante des individus et de la société, de nouveaux usages, de nouvelles possibilités et de nouvelles façons de vivre, de travailler et de s’occuper des autres vont émerger. Ces dernières années, certaines de ces technologies (matérielles et immatérielles) ont soulevé de profondes questions sociétales en lien avec la biocompatibilité, l’inadéquation avec la cognition et l’ergonomie, les lacunes en matière de sécurité et de vie privée, le risque de piratage et d’appropriation, conduisant à des problèmes d’acceptabilité et de rejet. Ce Hub mène des travaux de recherche sur les technologies disruptives dans le monde numérique en tenant compte des recommandations issues d’études menées dans le domaine des sciences humaines et sociales et plus particulièrement dans celui des sciences de la cognition. Les trois défis présentés ci-dessus sont fortement imbriqués et visent à concevoir et à construire de nouvelles technologies numériques caractérisées par des systèmes de communication rapides et performants basés sur des outils conceptuels innovants tout en assurant une sécurité et une confidentialité fortes, pouvant être à la fois facilement acceptés et faciles à utiliser par les citoyens ainsi que dans des contextes industriels ou institutionnels (éducation, santé…). Ils offrent une feuille de route qui va de la modélisation de nouveaux concepts jusqu’à leur mise en œuvre complète, dans le respect des contraintes sociales et cognitives des individus. Dans cette optique, ce Hub exploite les talents des équipes de recherche de haute qualité du site dans un vaste éventail de disciplines (dont les mathématiques, la physique, les TIC, la modélisation et l’analyse des données, les sciences humaines et sociales et les nanotechnologies).

 

Coordinateur : Yann Coello