Hub « Cultures, sociétés, pratiques en mutation »

  • analyser les enjeux organisationnels et institutionnels liés à la transformation historique des cultures et des sociétés ;
  • comprendre les logiques de l’inégalité et les formes de la vulnérabilité pour construire un monde plus inclusif ;
  • envisager l’Europe comme un laboratoire des transitions (sociales, politiques, juridiques, économiques, environnementales…).

Les bouleversements majeurs qui affectent nos sociétés contemporaines imposent, afin d’en maîtriser les risques mais aussi d’en saisir plus efficacement les opportunités, de mobiliser les compétences et savoirs des sciences humaines et sociales au service d’une compréhension de la transition globale à l’œuvre.

Une analyse des transformations historiques, culturelles et institutionnelles doit permettre d’appréhender la dynamique créatrice du changement qui peut se manifester aussi bien dans des modes d’organisation marqués par l’innovation qu’à travers des pratiques individuelles ou collectives résilientes ou encore dans des productions culturelles novatrices. Elle doit également permettre de se saisir des effets d’exclusion que ces mutations peuvent engendrer en exposant les individus à des formes de vulnérabilité inédites ou renforcées. Une meilleure connaissance des inégalités et vulnérabilités qui traversent nos sociétés et les menacent doit permettre de faire émerger des réponses adaptées et innovantes, notamment organisationnelles et institutionnelles, au service d’une société plus inclusive.

Le Hub prend appui sur des compétences convergentes au sein de l’Université de Lille et des grandes écoles du site dans le domaine des Humanités et des Sciences sociales pour développer, en cohérence avec les actions menées par la MESHS, le CNRS et les autres acteurs de la recherche, des études disciplinaires et pluridisciplinaires à même d’éclairer ces enjeux et défis du monde contemporain, tout en s’inscrivant en interaction avec les autres Hub de l’I-SITE dans une dynamique globale de recherche sur la transition.

 

Coordinatrice : Sandrine Chassagnard